BackBackMenuCloseCerrarPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

LA NUIT A L'ENVERS

DE XAVIER DURRINGER

Sobre el proyecto

Photo / Steeven Tareau

​Texte publié aux Editions Théâtrales, agent et éditeur de l'auteur.

Création du texte de "LA NUIT A L'ENVERS" de Xavier DURRINGER à Paris du 9 Mars 2018 au 26 Mars 2018 au THEATRE LE LOCAL

Après trois lectures très prometteuses au Théâtre de la Boussole, à la SACD et à La Librairie Théâtrale en présence de l'auteur, « La Nuit à l’envers » de Xavier Durringer verra le jour au Local du 9 Mars au 26 Mars 2018.

Nous sommes extrêmement heureux de cette programmation dans ce théâtre qui résonne comme un créateur de liens et qui s’inscrit dans une politique de proximité dans ce quartier de l’Est de Paris. Ce choix est venu à nous tout naturellement, simplement. Il est même devenu évident. En effet, les artistes du Local ont décidé de renforcer les liens entre la création et l'action culturelle.

Depuis janvier 2011, ils ont créé une nouvelle forme d'engagement des artistes dans le quartier : les résidences Couleur Local. Couleur Local est un principe de résidence artistique qui crée une dynamique entre artistes, habitants, acteurs institutionnels et associatifs engagés dans le quartier Belleville/Fontaine au Roi. Ainsi les créations Couleur Local s'inspirent de la diversité de Belleville et profitent aux habitants et habitantes du quartier. C’est cette vision de l’échange, du lien social et artistique qui nous a fortement plu.

Et pour continuer à tisser le lien, c’est là que vous, tous et toutes, entrez dans le processus de création. En effet, nous avons décidé de produire avec votre aide et votre soutien ce spectacle qui nous tient tant à cœur.

ET NOUS AVONS BESOIN DE VOUS ! 

En effet, il nous a semblé essentiel pour ce projet théâtral de revenir à l’essence même du théâtre : c’est-à-dire partir de RIEN mais aussi de TOUT. Et donc, partir d’une nécessaire envie de jouer ce puissant et magnifique texte de l’un de nos plus grands auteurs contemporains, Xavier Durringer. Se dire que l’envie, la nécessité, l’évidence de créer ce spectacle est plus forte que les moyens dont nous disposerons.

Cependant, un minimum de coût s’impose à nous (droits d’auteur, location de la salle, répétitions, scénographie etc… ) et c’est là que votre aide et votre soutien deviennent essentiels dans cette démarche participative.

Le résumé

Une prostituée fait monter un client dans sa chambre. Rien de plus normal. Elle est agréable, douce et joyeuse. Une belle blonde, un p'tit peu vulgaire, juste ce qu'il faut. Elle sait mettre à l'aise le client. Lui, c'est Monsieur Quelconque. Il n'est pas vieux, un peu nounours, un pied pas tout à fait sorti de l'enfance. Il traîne et ne semble pas pressé d'enlever ses frusques. Elle s'étonne. Un original ! Ce n'est pas le premier, ce ne sera pas le dernier. Il paye, demande encore une heure. Il est là pour parler. Qui est-il ? Que veut-il ?

Photo / Laurent Vier 

Pourquoi ce texte ?

Un homme. Une femme. Une rencontre. Une prostituée. Un client. Qui est-il ? Que veut-il ? Un décor simple et épuré. Des significations d’objets. Des parois. Des limites. Des limites à l’amour ? Cette histoire n’est pas seulement l’histoire d’une rencontre entre une prostituée et un client. C’est aussi la rencontre d’un homme et une femme. C’est aussi un langage sur l’amour universel. Des mots. Des maux. Une rencontre. Une ambiance. Hitchcockienne. Lynchienne. Des vêtements. Des postures. Des peurs. Une envie. Une solitude. Des solitudes. Des silences. Un choc amoureux ?

La musicalité du texte de l’auteur nous emmène dans la profondeur des sentiments amoureux. Les dialogues cinglants et comiques de ces personnages nous transportent en une phrase du rire aux silences. Ceux sont deux êtres maladroits, drôles, sincères qui se heurtent à leur propre solitude. C’est pour cela qu’un travail important reposera sur la rencontre de deux acteurs, sur le choc des mots, sur la complicité de deux êtres. Le travail sur le phrasé, sur le corps, sur le rapport masculin-féminin nous emmènera dans les profondeurs de l’âme, dans les tréfonds de l’amour. Le sentiment de chaque mot, de chaque réplique, de chaque écoute devra nous conduire alors vers l’universalité de la complexité du rapport de l’homme et de la femme.

Photo / Laurent Vier

"La Nuit à l'envers», c'est l'histoire de deux solitudes qui se rencontrent"

Lui a besoin de parler, de combler ce vide, le manque d'amour. Comme, elle le dit «…des mecs comme toi, ce sont les pires. Vous avez tout perdu, votre fierté et votre envie de vivre, et c'est pour ça que vous êtes dangereux». Ses clients sont sa solitude à elle.

La pièce de Xavier Durringer est construite comme un polar amoureux.

Qui est Lui, Jean ? Que veut-il ? Que cherche Elle, Lola ? Qu’est –t-elle prête à donner ? Vont-ils s’aimer ? Jusqu’où peuvent-ils aller ? A quels sacrifices sont-ils prêts ? Quelle est leur liberté d’aimer ?. Ceux seront les questions essentielles qu’il faudra se poser tout au long de ce thriller amoureux, de cet écho émotionnel, de ce chassé-croisé des sentiments.

En un mot : la Rencontre de ELLE et LUI aura-t-elle lieu ? L’amour sera-t-il au rendez-vous….

Lola ( Stéphanie Colonna )    Photo / Laurent Vier

Jean (Olivier Hardouin )   Photo / Steeven Tareau

Para qué es la financiación

Notre financement va nous aider à régler la location de la salle de spectacle ainsi que les droits d'auteur et la scénographie 

Photo / Steeven Tareau 

Sobre el creador de proyecto

LA COMPAGNIE MI FUGUE MI RAISON

MI-FUGUE MI-RAISON est une structure associative qui réalise, produit et diffuse des projets culturels. Elle est créée en 2002 par deux passionnées de spectacles vivants, Alice Luce, scénariste et Caroline Sahuquet, comédienne. La comptabilité et l’administration sont assurées par Jacques Plaideau, gestionnaire. L’association est domiciliée depuis début 2012 à Pleneuf-Val-André, Côtes d’Armor.

Mi-fugue Mi-raison développe ses activités au travers de deux axes : le premier objectif est le développement d’un collectif de création, d’entraide et d’échanges entre artistes d’horizons très variés. En 2007, avec la naissance du projet Les Chagrins Blancs, l’activité artistique de la compagnie a pris un nouvel essor et l’énergie collective s’est centrée sur la réalisation de cette pièce co-écrite et interprétée par Stéphanie Colonna, Alexandra Galibert, Barbara Grau et Caroline Sahuquet. L’exploitation s’est terminée début 2015 après avoir été créé au théâtre Mouffetard 2011, à Avignon off 2012 puis une tournée en Bretagne (avec l’aide de la Mairie de Paris et de Montreuil de Pléneuf-Val-André ainsi que divers Mécénat). Depuis 2015 nous poursuivons la production de la pièce : MATTHIEU(X). Texte écrit et mis en scène par Caroline Sahuquet – L’avant-première a été organisée à l’Ancre des Mots grâce au soutien des Mairies d’Erquy et de Pléneuf-Val-André. Après 3 dates de présentation au Vingtième théâtre l’exploitation a eu lieu au Ciné XIII – Ce spectacle a obtenu le soutien de l’ADAMI ainsi que le P’tit Molière du Meilleur Spectacle 2016. (Vidéos sur demande) 2017 verra la naissance de la nouvelle création de la Compagnie intitulée SPECULUM. Un spectacle imaginé par Delphine Biard, Flore Grimaud, Kelly Rivière et Caroline Sahuquet. Nous nous associons pour l’occasion avec la Compagnie Montreuilloise Le troupeau dans le Crane. Une lecture est prévue au Cine XIII le 12 juin prochain.

Cette année, nous allons également soutenir la création de LA NUIT A L'ENVERS, spectacle mis en scène par Didier Brengarth et interprété par Stéphanie Colonna et Olivier Hardouin.

Photo / Steeven Tareau

​METTEUR EN SCENE / DIDIER BRENGARTH 

Photo / Nathalie Rouckout 

Formé au théâtre des Amandiers et diplômé  de l’Ecole Florent, il joue au théâtre sous la direction de Jean-Pierre Gryson,  Samuel Young,  Laurence Renn,  Michel Trelinski,  Lylian Jolliot, Vincent Ansart, Emmanuelle Bougerol, Nathalie Rouckout et Lucie Muratet.  Il est aussi professeur de théâtre aux Amandiers de Paris et à l’Atelier Off.

Au cinéma, il travaille avec Patrice Chéreau ( « La Reine Margot »), Jean-Pierre Longval ( « Recto Verso ») , Yusri Nasrallah (« La Ville ») , Jean-Claude Lamotte, Fabien Oteniente ( « Jet Set ») , Valérie Lemercier (« Le Derrière ») et Florence Quentin ( « Olé »).

Il met en scène plusieurs spectacles dont « Les Muses Orphelines » de Michel Marc Bouchard, joué au Théâtre Tristan Bernard puis en tournée qui obtient deux nominations aux Molières et le Molière de la Révélation Théâtrale.

Il met en scène deux spectacles en tournée « Ma mère est un panda » de Willy Lietchy avec Valérie Mairesse et Paul Belmondo  et «  Aux Frais de la Princesse » de Jean Franco avec Marion Game et Jean-Pierre Castaldi. Actuellement, il met en scène « Au Revoir…et Merci ! » de Bruno Druart avec Pierre Santini, Elisa Servier et Christian Charmetant.

Sa prochaine mise en scène sera « La Nuit à L’envers » de Xavier Durringer à Paris.