BackBackMenuCloseCerrarPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Guil' lance son CD !

Lancement de l'album en version matérialisée !

Sobre el proyecto

Après avoir réalisé mon rêve d'artiste passionnée (diffuser mon premier EP sur les plateformes de streaming, tout ça à mes propres frais) en autoproduction, voilà l'étape de la matérialisation de ces chansons ! La suite de mon projet est de sortir cet EP sur CD, et donc récolter des fonds pour produire le CD et la promo autour ! Et pour cela, j'ai besoin de vous !

Mais c'est vrai, vous ne me connaissez peut être pas ! Alors je vous fais une petite bio express :

Vous vous rappelez des kermesses de village ? Vous entendez la musique ? Et oui notre cher DJ anime la journée ! ? Si vous tournez un peu le regard, vous visualisez l’estrade en plancher bois où chaque association (danse, sport …) venait faire sa démo ? On y est ? Alors restez sur l’estrade, et baissez le regard. Là, vous voyez Guil’ vers l’âge 3 ans en train de se trémousser et faire du playback sur les hits de l’époque. Le DJ médusé par la petite Guil’ pleine d’enthousiasme, la soulève et la pose sur l’estrade. Il lui met dans les mains un micro avec, vous vous rappelez, la grosse moumoutte en mousse qui entoure l’instrument. Et Guil’, sans se démonter, joue le jeu du spectacle.

C’est, je crois, là, ma première scène !! Nous sommes en Moselle, près de Thionville, où j’ai vécu toute mon enfance.

Quelques trente années plus tard (mais que le temps passe !), après m’être installée à Pont-à-Mousson (Meurthe et Moselle), je produis mon premier EP avec mes propres compos, après avoir écumé de nombreux bars au côté de musiciens de style country au rock pur et dur. Pour me lancer en solo dans les dernières années où je vous écris.

La musique ? Plus qu’une passion, elle fait partie de ma vie. Que ce soit dans les moments joyeux ou tristes, dans chaque moment important de ma vie, elle est toujours à mes côtés. Elle me soutient et me permet de respirer chaque jour.

Alors, vous demandez vous, quel est mon parcours ?

Après l’histoire de la kermesse de village, ne me demandez pas pourquoi mais, j’ai eu une passion pour les raquettes de tennis et cuillères en bois. Qui me servaient de guitare et de micro. J’étais douée pour le playback dans ma jeunesse ! Et j’imitais les stars de l’époque devant la TV.

Mon père, qui a été un moteur extraordinaire dans mon aventure musicale, m’offrit le plus beau cadeau : une guitare classique. J’avais 9 ans. Je m’en souviens comme si c’était hier … je rentrais de colonie de vacances et arrivée dans ma chambre, elle était là, allongée sur le lit, dans une housse noire. Il me semble que j’en ai pleuré. Bon … elle était trop grande pour moi et nous dument la remplacer par une ¾. Mais ce n’est qu’un détail.

Je commence les cours de musique et je commence à composer. Et oui déjà à cet âge ! Ma première chanson est « J’me baladais ». Elle parlait de ma rue où nous habitions, la rue des bleuets. Et puis, sans les chercher, d’autres airs me prennent, des chansons d’amour déjà à l’époque. Et la chanson préférée de mon papa « Toutes mes chansons ».

J’ai 12 ans, et pour changer du classique, ma grande sœur m’offre ma première guitare électrique avec son petit ampli. Waouh la classe ! Elle est toute noire et je me sens l’esprit rock. Mon frère s’achète une batterie et nous commençons à jouer ensemble dans le garage de la maison. Les compos deviennent plus rock et sur des thèmes plus sociétaux ou sur la vie simplement. Encore quelques petites années et nous voilà prêts pour la scène. Nous devenons les « Resolute BAy ». Après quelques concerts, deux amis de mon frère nous rejoignent pour amplifier le groupe de basse et de guitare électrique. A cette époque, je compose 2 chansons qui sont disponibles sur l’EP numérique « Nothing is lost » : « l’image » et « quand je me sens mal ». Avec Resolute Bay, nous tournons ensemble jusqu’à mes 20 ans environ. Puis la vie des groupes étant limitée, chacun prend sa route.

Ma vingtaine fut suivi de castings (toujours trop atypique selon eux) et de quelques groupes dont une belle rencontre musicale avec Michel Parizet, qui fut mon acolyte acoustique passé la trentaine. Nous avions monté un show à 2 guitares et des reprises de standards de rock’n’roll, et de blues. 

Et nous voilà en 2015. J’ai 33 ans. Nous devons nous produire avec Michel dans un bar à Nancy en Lorraine, et malheureusement Michel ne peut être présent. Je me produis seule ce mois de novembre, en prépare une playlist solo avec d’autres styles que les Woods (ne jouant pas en tant que groupe et la guitare de Michel manquant) : jazz soul et folk. Et ce soir là, c’est un peu une révélation, comme si enfin je découvrais le style qui me collait. En plus du rock’n’roll, la folk bien sûr !

2016, Fin des Woods … je décide alors de me consacrer à ma prestation solo. Mon nom de scène sera « Guil’ ».

Quelques voyages vont influencer fortement mon style et mon nouveau répertoire : Londres, l’Irlande, l’Ecosse ! Où je profite pour me produire dans quelques pubs. Une culture de musique comme on a pas ici, des musiciens considérés dans chaque lieu où ils se produisent, des ambiances de folie ! Du Folk Rock et de la musique plus traditionnelle. LA découverte de standards de la musique irlandaise. Et cette simplicité des musiciens … souvent en solo ou duo, accompagnés de pédale reproduisant le son d’une grosse caisse, ou de tambourins. Mais oui !!!! C’est ça que je veux faire !!! C’est ça que je veux proposer en France !!! A mon retour, forte de ces expériences, je sais vers où me mène la musique pour cette décennie. J’écume alors les bars et festivals pour partager ce nouvel engouement. Le public adhère et en redemande. Ce style de musique ne peut laisser stoïque la personne qui l’écoute. Et je partage mon énergie et ma passion en live de plus en plus régulièrement.

2018, avec le soutien de ma famille et des amis, je me lance dans un projet qui me tient à cœur depuis de nombreuses années : partager mes compositions au plus grand nombre ! Car en live je joue beaucoup de covers. Mais est venu le temps de partager aussi mes mots, mes émotions, un peu de mon âme. Et sort l’EP « Nothing is lost » sur les plateformes de streaming (Spotify, Deezer, Itunes etc..), ainsi qu’en vente (bandcamp). Et aujourd'hui, c'est cet EP que je voudrais produire sur CD pour partager au plus grand nombre !

Ai-je oublié quelque chose ? Je réfléchis … je pense avoir fait le tour jusqu’à ce jour où vous me lisez.

Ha si ! Venez faire un tour sur ma page facebook.com/guil54 ou sur mon site www.guil54.com pour en apprendre plus sur moi et écouter l'album "Nothing is lost" (tous les liens sont sur le site internet)

Il ne nous reste plus qu’à nous rencontrer lors d’un prochain concert ! Que vous soyez spectateur ou programmateur, ce sera toujours un plaisir !

Guil’

Un extrait de mes compositions ? En attendant votre clic sur youtube, voici :) 

Para qué es la financiación

Le financement sert à la production de l'album sur CD et sa promotion

Sobre el creador de proyecto

Artiste folk de Lorraine

https//www.guil54.com

http://www.facebook.com/guil54