Pour ton bien

Le film qui te donne envie de retourner à l'école.

Sobre

L’histoire


Mi-ange mi-démon, Brahim Omri mène tout son petit monde à la baguette. En sixième dans un collège de zone éducative prioritaire, il sèche les cours, subtilise les bulletins d'absences et intercepte et détruit tout courrier accusateur. A la maison, Brahim est sage comme une image et Monsieur et Madame Omri, qui ont toujours eu des rapports de confiance avec leur fils, ne se doutent de rien, jusqu'au jour où son père est convoqué au collège et découvre l'autre visage de Brahim. Pour Monsieur et Madame Omri, la déception est terrible. Mais lorsque Brahim rentre à la maison, son père va avoir une réaction surprenante...


Pour ton bien s’intéresse avec humour et poésie à l’éducation et aux choix des parents qui souhaitent le meilleur à leurs enfants. Nous sommes tous devenus tels que nous sommes grâce à l’éducation que nous avons reçue et aux valeurs qui nous ont été transmises depuis notre plus jeune âge. Malheureusement, parfois, les choses dérapent. Comment réagir lorsque nous sommes déçus par la chair de notre chair, lorsque le comportement de notre enfant révèle nos défaillances éducatives ? Devant la difficulté de se remettre en question, il est parfois plus facile d'accabler l'enfant rebelle et de se désengager.

Nous suivons donc les parents de Brahim, qui oscillent entre culpabilité et détermination. Si l’amour qu’ils portent à leur fils est sans limite, ils se rendent néanmoins compte que quelque chose n’a pas fonctionné et qu’ils doivent tout faire pour remettre Brahim dans le droit chemin… 


Le projet


L’Education Nationale, l’éducation parentale, l’absentéisme : autant de sujets d’actualité abordés par le film Pour ton bien. Nous voulons ainsi créer une comédie à la fois sociale et poétique, jusque dans sa production. En conséquence, il nous semble essentiel d’aborder le contexte dans lequel le projet a été créé.

Il a en effet vu le jour à Mantes-la-Jolie (78) dans le cadre des activités de la réalisatrice, impliquée dans divers dispositifs socioculturels visant à aider les jeunes « des quartiers ». Après plusieurs projets (dont Code emploi), elle a décidé de fédérer des enfants de 11 à 14 ans autour de la création d'un court-métrage.


C'est ainsi qu'est né un atelier cinéma réunissant une dizaine de collégiens du quartier du Val Fourré, qui participent à toutes les étapes de fabrication du film, de la préparation au tournage. Chaque jeune peut ainsi, en fonction de ses aspirations, assister et observer un technicien. C'est une façon pédagogique de mobiliser des enfants en difficulté autour d'un projet artistique ambitieux et, par la même occasion, de leur faire découvrir la réalité d'un monde souvent fantasmé.

De plus, le caractère social de ce film nous permet d’imaginer différentes actions éducatives et culturelles à l’intention du jeune public. Nous envisageons par exemple d’organiser des projections suivies de débats en présence de l’équipe du film (réalisatrice, producteurs, acteurs,…) autour de thèmes forts tels que le décrochage scolaire, la difficulté d’être parent ou la condition des enseignants.

 

La distribution


- Brahim n’est pas un préadolescent violent et rebelle, mais plutôt un enfant espiègle et exubérant qui pourrait glisser vers la délinquance. C’est sur cette période transitoire où l’enfant est sur le point de déraper que Pour ton bien se focalise. Heureusement pour Brahim, il a la chance d’avoir des parents soucieux de son éducation, et qui réagissent à temps.

 

 - Les parents

Sabrina Dina incarne Naima Omri, la mère de Brahim.  Son personnage est le seul intermédiaire qui relie Brahim à son père. Naima Omri est également un exutoire sur lequel son fils peut reporter ses émotions.

La réalisatrice a rencontré Sabrina Dina sur le casting du dernier film de Radu Mihaileanu, La source des femmes. En outre, elles sont toutes les deux passées par la même école, le Laboratoire de l'Acteur (Hélène Zidi Cheruy). Sabrina est une actrice merveilleuse, qui possède toute la douceur nécessaire pour le rôle de Naima Omri.

  

 - Le prof d'anglais

Ambroise Michel joue le rôle du professeur d'anglais de Brahim. Il connaît la réputation du jeune garçon mais n'est pas au courant de la manipulation de son père. Même s'il est étonné par les efforts de Brahim, cet enseignant en ZEP est bien décidé à lui donner sa chance et l'encourage alors fortement à poursuivre dans cette voie.

Ambroise Michel est un acteur de théâtre, de cinéma et de télévision formé au cours René Simon. On a notamment pu le voir dans les pièces La Guerre de Troie n'aura pas lieu de Jean Giraudoux (2002, mise en scène de David Sztulman), Bérénice de Racine (2004, mise en scène de Samy Cohen) et plus récemment Bad Trip, dont il est l'auteur, mis en scène par Richard Guedj. 

Para qué es la financiación

La ville de Mantes-la-Jolie soutient d’ores et déjà le projet. Votre générosité nous permettra de clôturer un budget aujourd’hui trop serré pour nous permettre de tourner dans des conditions optimales.

Nous vous sollicitons donc pour un complément réparti sur l’ensemble des dépenses du tournage, qui est prévu pour la fin du mois d’août.

Les principaux postes de dépenses sont :

- la location du matériel (caméra, lumières, machinerie, son)

- la location des décors

- l’aménagement des décors, les costumes ...

- la postproduction (montage image, montage son, étalonnage, mixage ...) 

Sobre el creador de proyecto

Ibtissem Guerda est la réalisatrice de Pour ton bien et a joué dans de nombreux courts-métrages, pièces de théâtre et fictions pour la télévision. On a notamment pu la voir dans les courts-métrages Bâtiment B (2007) de Thierry Benamary, Tu seras un homme (2008) d’Olivier Dujols, La souricière (2010) d’Antoine Besson et Yasmina Ghemzi, ou encore Guet-Apens (2011) d’Ambroise Michel.

Née à Mantes-la-Jolie, Ibtissem Guerda y a grandi et y a pris ses premiers cours de théâtre. Elle s'est formée au Laboratoire de l'Acteur (Hélène Zidi Cheruy). Engagée depuis plus de dix ans dans des projets artistiques, son envie de réaliser un court-métrage dans sa ville et d’y faire participer des acteurs locaux la motive aujourd’hui lancer cet appel sur Ulule.



Yukunkun Productions est une société indépendante de production audiovisuelle, qui développe des projets dans le domaine de la fiction et du documentaire.

www.yukunkun.fr