Le chemin du Guerrier

Les médecines de Oaxaca

Acerca de

"LE CHEMIN DU GUERRIER", se propose de porter un regard intime sur le monde de la médecine traditionnelle de la chaine montagneuse de la Sierra Madre del Sur, qui se trouve dans l'état de Oaxaca, au sud-est du Mexique.


L'A PROPOS

Dans les endroits ruraux, éloignés tels que la Sierra, se maintient une sorte de tradition orale. Les langues et pratiques traditionnelles de ces éthnies réussissent à rester encore vivantes, très certainement aussi grâce à leur relatif isolement. 

C'est pour cette raison, entre autres, que le métier de guérisseur existe encore dans la société Méxicaine, quoique peu à peu, une certaine modernisation contribue à effacer ce rôle. 

Le guérisseur Mexicain agit en temps que médecin, psychologue et conseiller spirituel. Similaires aux "shaman" Sibériens, les ticitls Mexicains utilisent des techniques de guérison précolombiennes qui incluent mais ne se limitent pas à la médecine herbolaire, au massage, à certaines formes d'acupuncture, ainsi qu'au temazcal, ou "maison de vapeur".

temazcal ou maison de vapeur

Dans les cultures traditionelles, les maux du corps et de l'âme sont considérés comme étroitement liés et sont traités par des "médicaments" qui traitent ces deux aspects, comme sont l'exemple du peyotl, l'ayahuasca et d'autres substances psychotropes qui assistent au processus de guérison. Plus précisement dans la région de Oaxaca, au Mexique, où il est encore possible de trouver des guérisseurs qui travaillent avec le "nanacatl", ou champignon sacré, pour traiter diverses maladies. 

Cette espèce de champignon hallucinogène est la plus importante culturellement. Elle est endémique à cet endroit; Elle naît ici, et n'existe nulle part ailleurs dans le monde. Elle est considérée comme sacrée, et ce depuis bien avant la Conquête Espagnole.

Macario Cimas, est l'un de ces guérisseurs Mexicains habitant à Santo Tomas Tamazulapam, à 150 kilomètres de Oaxaca, un des rares hommes qui se disent "allié du champignon", et qui utilisent ce champignon sacré dans le contexte de guérison dite traditionnelle. Originaire de la ville de Mexico, ancien champion de karaté et retraité de l'aviation Mexicaine, c'est probablement le premier homme de connaissance métisse, un personnage moderne au cœur d'un monde ancien, un des seuls "chilangos" (issu de la capitale) qui arrive à pratiquer son métier parmi les sociétés très fermées de Oaxaca. 

Macario Cimas


LES OBJECTIFS

Nous proposons d’aller à la rencontre de ces derniers « chamans-médecins » pour recueillir leurs histoires et leurs ressentis sur la disparition de leur profession et de la relation même de l’homme avec la nature. 

Il nous semble important, premièrement, de créer un banc d'images de l'endroit même, la beauté des paysages naturels et des populations qui l'habitent. 

A travers le mois de tournage que nous allons réaliser, nous allons pouvoir capturer des cérémonies de temazcal, des sessions de guérison traditionnelle, et nous pourrons aussi témoigner de la progression de certains patients. Nous suivrons Macario, et irons à la rencontre d'autres hommes et/ou femmes pratiquant cette connaissance, dans le but de nous faire partager leur science, leur métier, leur mode de vie, et leur vision du monde à l'aube du 21ème siècle.  

séance de guérison

Ce que ce documentaire se propose de faire, finalement, c'est de ramener cette connaissance oubliée de retour à la civilisation, retrouver ces voix qui restent éloignées dans la forêt et ramener leur message de retour aux villes. Celle-ci est une réalité rurale, qui se questionne sur la simplicité et sur l'essentiel, qui se préoccupe du bien commun, de la relation -non seulement philosophique, mais aussi pratique et terrestre de l'homme avec son entourage. C'est la voix de la nature qui nous parle et nous questionne en tant qu'hommes. Notre place, notre comportement, notre relation a la terre, aux êtres vivants, aux autres hommes, même notre relation à nous mêmes se voit bouleversée par l'information qui en ressort. "Etre humain" est, finalement, non pas une condition de naissance, mais un choix qu'on fait tous les jours.

 

L'ITINERAIRE

On se rendra premièrement à Montealban, site archéologique de l'ancienne école de médecine précolombienne, pour présenter la richesse culturelle de Oaxaca ainsi que son importance historique en matière médicale. 

On ira ensuite à Huautla de Jimenez, village natal de la célèbre guerisseuse Maria Sabina, pour documenter la continuité des savoirs traditionnels en vue de la dévastation culturelle ramenée par les hordes de voyageurs "hippies" en quête d'illuminations pour quinze euros.

Enfin, on se déplacera aussi dans d'autres villages de la Sierra tels que les communautés de San Andres Paxtlan et San Jose del Pacifico en recherche de témoignages et de toutes connaissances médicales pertinentes à notre recherche.

La plupart du temps le reportage se deroulera chez Macario lui-meme, au village de Sto. Tomas Tamazulapam, ou l'on essaiera de documenter des guérisons et interviewer le shaman et certains locaux.

 

Para qué es la financiación

VOTRE CONTRIBUTION

La réalisation de ce projet requiert un équipement consistant en: 1 à 2 appareils photos-caméras numériques 5D mark II avec trépied et cross épaule ainsi que de l'équipement d'enregistrement audio (Zoom H1 et microphone directionnel Rode).

Les 600 euros seront destinés à loger, nourrir et transporter l'équipe, ainsi qu'à couvrir des dépenses supplementaires en équippement tels que:

-  des batteries pour camera et micro

- cartes memoires, disque dur externe

- logiciels de traitement d'image et d'audio (photoshop, final cut, etc...)

On éspère que ce projet vous touchera personellement, et on vous remercie de votre aide et votre support.

Sobre el creador de proyecto

L'EQUIPE

Je m'appelle Mateo Garcia, je suis un écrivain mexicain de 24 ans. Celà fait sept ans que j'ai rencontré Macario Cimas lors d'un de mes voyages à la Sierra Madre de Oaxaca. Au fil du temps, Macario est devenu un ami et j'ai été témoin de nombreuses guérisons.

Il m'a paru dès le début que c'était important de documenter cet endroit et cette connaissance, et de la faire connaitre au plus de gens possibles. Le documentaire qu'on se propose de faire est la culmination de cette intention.

Cela ne tient pas de la croyance, ce n'est pas du placebo, et il n'y a rien d'ésotérique. C'est une science oubliée, pure et dure, et cela devient clair à tous ceux qui peuvent témoigner des procédès utilisés. 

Il ne me semble pas improbable d'avoir, à la fin du tournage de ce documentaire, une sorte d'épopée magique dans le coeur du Mexique, de sa sagesse et ses sages, à un moment décisif pour la culture elle-même et pour le monde au sens large.

Pour réaliser ce documentaire nous serons donc trois personnes pour aller à la rencontre de ces derniers médecins

Vassilissa, Mateo et Martin 

- Mateo Garcia : écrivain, réalisateur, technicien sonore, producteur

- Vassilissa Ranson : photographe, producteur, technicien sonore

- Martin Straub : chef opérateur, photographe, producteur