FILIATIONS ou Les Enfants du Silence

Compagnie de l'Oeil Brun

Sobre

"PA... PA... PAS... PAS PA

Papapa paaaaah Papapa paaaaah Papapapapapapa paaaah paaaaah
PAH ! PAH ! PAH ! PAH !
Est-ce que je l'appelais en français mon père ? Jamais
À 1 an je l'ai appelé, une fois, très distinctement.
Je regardais son dos disparaître, quand j'ai osé la puissance d'un son avec du sens à l'intérieur, inimaginable, et inattendu, une immense gifle dans l'air : VAVA !
Et le mot, a stoppé le dos de mon père... !
Le dos, s'est retourné, pour faire apparaître un front pétrifié, et en dessous, un sourire,
un sourire comme c'est pas permis,
un sourire sorti de là-bas derrière,
de derrière la honte et le visage tranché à vif.
Il a sourit avec des yeux de survivant...
Et j'ai rencontré, mon père."

Leïla Anis,
Extrait de FILIATIONS ou Les Enfants du silence.

 Répétitions Filiations, octobre 2011, Marseille.


 

Le spectacle FILIATIONS ou Les Enfants du Silence, est un questionnement sur la construction identitaire, à travers nos deux filiations accidentées par l'exil. Questionnement d'un fils et d'une fille de deux pères « disparus », issus d'anciennes colonies françaises.

D'une part, en tant que « fille » exilée, quel sens prend la filiation ? Quelle identité commune entre celle qui est partie et ceux qui sont restés ? Trouve-t-on une continuité après la rupture ? Une fil-iation par-delà l'exil ? Quelle identité féminine quitte-t-on là-bas ? Comment s'inscrit-on, ici, dans une nouvelle histoire des femmes ?

D'autre part, en tant que « fils » né après un exil forcé par une guerre, imposant l'abandon de la terre, un aller simple pour l'inconnu, entraînant l'occultation, la mise sous silence du pays fuit. Comment être le fils de cette mémoire amnésique, qui a laissé pourtant une tache furieuse et indélébile sur des corps meurtris ? Que devient, en nous, cette colère venue d'un passé enterré, que l'on résume à ce nom obscur de Harki ?
Dans ces deux trajectoires, y a-t-il une mémoire par-delà la fuite, le silence de l'entre-deux terres ? L’entre Nord-Sud ? Quelle nouvelle identité peut germer de l'oubli ? Quelle est l’identité commune et contradictoire des filles et des fils de nulle part ?

Ce spectacle est un témoignage à deux voix : Dessin d'une mémoire fragmentaire, tentative de reconstitution. Désir d'une parole apaisée pour colère mal cicatrisée, permettre aux ruptures du passé de donner vie à un nouveau souffle, de laver l’amertume.

Le texte est mis en dialogue avec la musique, se fond avec elle. La musique parle de nos sens, là où nos mots font silence. Nous cherchons avec Anne Davienne, chanteuse lyrique, jazz et violoniste, et Alexandre Berton, compositeur-percussionniste de jazz, une musique vectrice de ce voyage initiatique.

Karim Hammiche et Leïla Anis, avril 2012

 

Répétitions Filiations, décembre 2011, Le Nô, Marseille.


Croquis scénographie. (c) Eric Minette


 

TRAVAUX PREALABLES
AU SPECTACLE FILIATIONS ou Les Enfants du Silence:

FILS DE, documentaire réalisé par Karim Hammiche, 2011.

Une femme, ma mère, décide de retourner dans son pays,  l’Algérie, après 50 ans d’exil. Elle s’est enfuie à l’âge de 20 ans, c’était  la guerre, les hommes du village, et parmi eux, mon père, s’étaient engagés aux côtés de la France.

 


MAURICE, documentaire réalisé par Karim Hammiche, 2008.

1919, Maurice 14 ans, débarque à Paris avec son nom inscrit sur une pancarte autour du cou, sans pouvoir lire ni écrire. Il apprend le métier de bottier. Quelques années plus tard il est diplômé de philosophie. 1999, je rencontre Maurice dans son atelier à Belleville. Il transmet son savoir à Gaëlle, une nouvelle apprentie.

 

 

FILLE DE, nouvelle écrite par Leïla Anis, février 2009-octobre 2011.


Fille de a été écrite dans le cadre d'une collaboration avec la compagnie Théâtre du Grabuge à Lyon, autour des spectacles « Ne pas pleurer, ne pas me taire » (2009) et « Pose ta valise » (2010), chants et récits d'exil. En juillet 2011, la 1ère étape d'écriture a été sélectionnée par la Biennale Jeune Créateur Europe-Méditerranée, présentée en lecture au Macro (Musée d'Art contemporain) à Rome en décembre 2012, au CIPM Centre International de la Poésie à Marseille en juin 2012, à Nottingham Festival WEYA en septembre 2012. La seconde étape d’écriture a fait l’objet d’une mise en lecture par Géraldine Bénichou, metteuse en scène de la Cie Théâtre du Grabuge à Lyon (NTH8 octobre 2011) et Marseille (TPM mars 2012).

Prologue :
Mon exil porte en lui tant de contradictions et de contorsions que j'ai toujours préféré le taire. Pourquoi parler ? Pourquoi raconter que je suis étrangère de partout ? Ni d’ici ni de là-bas, ça intéresse qui une fille de l'entre-rien ? Pourtant aujourd'hui je décide de dire, dix ans plus tard, au moment où tout un morceau de moi s’estompe dans ma mémoire. Je me mets à parler parce que j’ai peur d’oublier. Je me mets à parler pour que l’arrachement serve à quelque chose, pour que ce qu’il y a eu de fou, d’insensé dans mon exil, retrouve un sens, mon sens à moi, ma route, trouver où aller..?

 

"Tu es partie
Tu es l'abandonneuse
Apprends quel est le sort des fuyardes :
« Tu emporteras ton pays sur ton dos»*
Tu seras ta patrie et ta patrie sera toi
Tu seras inachevée et approximative
Parcelle de terre fantôme colonisée voilà deux siècles par la France
Fœtus mort-né de la grande Gaulle et son minuscule
Irréductible regret de la trahison
Nidation de l’impérialisme en une veille de fausse couche
Fruit de l’union satanée de l’indigène avec la colon
Fille de l'erreur
Traitre aux lois aux rites à la tribu
Ton tribut sera ta solitude décharnée
Fille de l’entre-rien


Bouti

Sorcière bannie
Créature vengeresse
Légende à faire peur
Terreur parmi les terreurs nomades
Hérétique à la loi des hommes
Pestiférée femme aux pattes de bouc
Ma merveille monstrueuse
Voudrais-tu bien, toi, m'accompagner un peu jusque là-bas ?

Le père reste seul
« Mon père
Ton pays restera toujours ton monde entier
J'entends encore dans le silence tes hurlements sourds »
Peut-être un jour, on m'appellera pour me dire que tu es mort ?"


* Feu mon père, reviens, de Abdourahman A. Waberi, Cahier nomade, éditions Groupe Privat/Le Rocher, 2007

Extrait de Fille de, Leïla Anis

Para qué es la financiación

La Compagnie de l'Oeil Brun est née en octobre 2011 pour l'éboration du projet Filiations, suite à des années de travail au sein de compagnies de Théâtre en France, nous créons pour la première fois notre propre spectacle, avec une équipe de 6 artistes résidents dans 4 villes différentes: Le Mans, Montpellier, Marseille, Ajaccio.

Nous menons une recherche de coproductions financières auprès des théâtres afin de créer le spectacle en 2013-2014: Trois structures nous ouvrent aujourd'hui leurs portes pour une résidence de travail de 3 semaines qui doivent aboutir à 3 présentations d'étapes de travail devant un public de programmateurs, désireux de voir un extrait du spectacle avant de se prononcer pour une co-production financière. Cette étape du projet est donc cruciale pour obtenir des soutiens financiers:

RESIDENCE 1 : 1ÈRE ÉTAPE DE RÉPÉTITIONS et PRESENTATION DU TRAVAIL EN COURS

  • Théâtre Ephéméride, Val-de-reuil (27) : 12 au 23 novembre 2012 , suivi d'une présentation d'un extrait de la création en cours le 6 décembre 2012
  • Atelier à Spectacle, Vernouillet (28): 26 au 30 novembre 2012, suivi d'une présentation d'un extrait de la création en cours le 30 novembre 2012
  • XVe Biennale Jeunes Créateurs Europe Méditérranée, Marseille : Leïla Anis, auteure sélectionnée en Région Paca. En décembre 2012:Présentation d'un extrait de la création en cours


  

Sobre el creador de proyecto

COMPAGNIE DE L'OEIL BRUN


La compagnie de l'Oeil brun est créée en octobre 2011 pour l'élaboration du projet FILIATIONS. Elle a pour but de permettre la création, production et diffusion de spectacles, films-documentaires et textes, portant un regard aigu sur le vécu et l’imaginaire, l’ordinaire et l’extra-ordinaire, la grande Histoire et les petites histoires du monde.


 Karim Hammiche

Comédien

Formé par Nicolas Peskine de la compagnie du Hasard de 1997 à 2000 à Blois, avec qui il a joué dans: Chrismas Pudding, La Nuit des Rois, Le Fleuve et ses Criques, Voisinage, La Vierge Froide, Libertad et Svoboda (théâtre de rue), La Tomate et la Miss (spectacle jeune public). Il joue ensuite pour les metteurs en scène: José M.C. Lopez, dans Opéra Circus et Homo Xérox (Opéra de Tours), Là ou Coulent les Eaux, L'affaire de la rue de Lourcine, La Métamorphose. E. Ray: Electre, Aïsha, Céline Thiou : Zig-zag, Crawl. Patrick Roldez : Dans la Solitude des Champs de Coton. François Bergoin : Chicken, Roberto Zucco, Prométéo, Les Rêves. Nicolas Berthoux : Babel Porte, Abdesslem l'Oublié. Ned Grujic : Sa Majesté des Mouches.

A la télévision : -Le Bureau, avec François Berléand Série Canal +   Au cinéma : -Entre Adultes de Stéphane Brizé.  Court métrage : -Esprit Simple au côté de Sagamor Stévenin et Laurent Stocker / Praxis de Christopher Lowden / Sans secret, de Mathurin Ray.

Réalisateur

2008 : Maurice _ Documentaire- France -27 minutes. 1er prix festival CHROMA 2008, Le Mans. Prix du Public Paris 15ème.

2011 : Fils de _ Documentaire- France -30 minutes. Sélectionné au festival du film de Saint-Paul-Trois-Châteaux et au festival Aux écrans du réel au Mans.


Leïla Anis

Comédienne

2004-2006 : Formation au Croiseur/Scène-sur-Saône et master en Arts du Spectacle. Depuis 2008, au théâtre avec les metteurs en scène Grégoire Blanchon Cie Le Songe d’une planche à vif/ Christiane Véricel Cie Image Aiguë /Yasmine Ghazarian Cie Théâtre de l’Acteur /Anne-Pascale Paris Cie Le Lien Théâtre. Actuellement dans Kaïna-Marseille de C.Zambon m. en sc. par Bruno Thircuir Cie La Fabrique des Petites Utopies (Grenoble)/ Bab' El Porte m. en sc. par Nicolas Berthoux Cie Mêtis (Angers)/ Dire, peut-être. m. en sc. par Grégoire Blanchon Cie Le Songe d'une Planche à Vif/ Les Rêves d'I. Viripaev m. en sc. par François Bergoin Théâtre Alibi (Bastia). Elle est également comédienne dans le cadre de projets de théâtre forum et médiation artistique pour les collèges et lycées.

Auteure

2010 : Participation à l'écriture de textes pour les spectacles Pose ta valise, et Ne pas pleurer ne pas me taire, créés à Lyon par le Théâtre du Grabuge / Auteure du texte "Fille de" sélectionnée par la Biennale jeune créateur Europe-Méditerranée. Présenté en lecture à Rome en décembre 2011; Marseille en mars 2012 dans une mise en lecture de Géraldine Bénichou - Th. du Grabuge; Nottingham en septembre 2012 / Leïla co-encadre avec Sylvain Bolle-Reddat auteur-comédien, le parcours « Hommes et Femmes à travers l’écriture », ateliers d’écriture au Théâtre de Bourg en Bresse, au printemps 2012.

 

 

Anne Davienne

Musicienne-Chanteuse-Comédienne

 

1990-2001 Études de Violon (Diplôme départemental du CNR de Lyon)

1997-2001 Études de Trombone à l’école de musique de Vénissieux (Rhône)

2006-2007 Formation circassienne à l'Ecole Palestinienne de Cirque de Ramallah

2007-2008 Études de jazz vocal avec « Voix sur Rhône »

2009-2011 Étudiante en second cycle de chant lyrique au Conservatoire à rayonnement régional de Montpellier.

 Suite à un cursus universitaire en Sciences politiques, et en Médiation inter-méditerranéenne qui l'a emmenée à Jérusalem, Barcelone, Venise, et Montpellier, elle est comédienne-cantatrice dans "R-élémentaire", et "Point de fuite" de la compagnie Le vent du Riatt, musicienne-comédienne dans "Pour d'autres raisons"(en arabe et français), poèmes du poète palestinien Anas Alaili, chanteuse d’un choeur dans le film-performance de Philippe Vincent, « Mauser », d'Heiner Müller, et chanteuse du Ginger Brass Experiment, trio pour 2 cuivres et une chanteuse lyrique.

 

 

 

Alexandre Berton

Percussionniste, compositeur

Né en 1980 au Mans, il débute la batterie en 1995 en autodidacte et forme le groupe "Funkifino" avec lequel il se produira une centaine de fois à travers la France (Gibus, Elysée Montmartre, Belfort...). Il s'installe à Paris en 1999 ou, parallèlement à des études de philosophie, il étudie la batterie avec notamment André Charlier et Stéphane Galland. Il intègre en 2001 le cursus intensif de la Progressive Drum School à Lyon puis la classe de jazz de l'Ecole Nationale de Musique du Mans l'année suivante. Il commence alors à se produire dans des contextes variés allant du rock à la musique improvisée. Largement influencé par les musiques de la scène "dowtown" new‐yorkaise et par les travaux similaires de la scène free française, il fonde en 2002 "La Paloma" formation d'hybridation artistique ou les genres théâtraux musicaux et littéraires se croisent au service de sensations épicées.

Aujourd'hui titulaire d'un DEM de musique actuelle, il vient d’obtenir son DEM jazz au Conservatoire National de Région de Tours où il travaille avec le pianiste Guillaume De Chassy. La Grenouille A Cheveux (musette contemporaine), Istousouls (jazz régressif), The desh (rock) ou encore L'Orchesme (musique improvisée, ou non) sont actuellement les principales formations avec lesquelles il officie. Toujours essentiellement portée sur la rencontre des esthétiques et des genres, il intègre en mai 2008 l'équipe de la compagnie Tybalt pour la création du spectacle ZigZag qui réunit un plasticien, deux comédiens et deux musiciens autour de l'autour mais aussi du dedans.

 

Eric Minette

Plasticien, Scénographe, Vidéaste

Diplômé des Beaux-arts du Mans en 1981, cofondateur de la compagnie les Zoms en 1992, au sein de laquelle il participe à l'élaboration d'une quinzaine de spectacles, il collabore avec de nombreuses compagnies de théâtre (le Radeau, l’Ephemère, l'Enfumeraie, Carovanna, Tybalt compagnie, Chat borgne, Théâtre du radeau....) et de cirque (Lezartikal, le P'tit cirque, Chien de cirque, et Trottola...) en tant que vidéaste, scénographe ou metteur en scène.

Depuis 2000 et sa rencontre avec la chorégraphe Ornera d'Agostino son travail s'oriente vers une réflexion de recherche sur la place de l'image dans le spectacle vivant. 

 



El Mekki Arrhioui

Créateur lumière, Régisseur général

1996/1999Compagnie du Hasard à Blois, théâtre municipal de Dreux.

1997 Stage lumière. Compagnie Théâtre Alibi. Bastia.

2003 Stage d'éclairagiste.Théâtre national de Stasbourg.

2007 Habilitation électrique. ists Avignon.

Depuis 1999, il est régisseur général, notamment pour la Cie théâtre Alibi, il crée la lumière et la scénographie des spectacles en tournée internationale : Occident de Remis De Vos, Des couteaux dans les poules de David Harrower, Prometeo de Rodrigo Garcia, L'ivrogne corrigé Opéra de Glück,La Festa de Spiro Scimone, ALH///GLK Création d'après Koltes- Lagarce- Gabily, Roberto Zucco de B.M Koltes, Chicken de Grégory Motton.

 

 

 

DISTRIBUTION

Texte : Leïla Anis

Mise en scène : Karim Hammiche

Jeu : Leïla Anis, Karim Hammiche, Anne Davienne, Alexandre Berton

Chant et violon : Anne Davienne

Percussion : Alexandre Berton

Création lumière : El Mekki Arrhioui

Scénographie : Eric Minette

 

Le spectacle FILIATIONS est soutenu par 3 lieux, en résidence de répétitions:

  • Théâtre Ephéméride, Val-de-reuil (27)
  • Atelier à Spectacle, Vernouillet (28)
  • XVe Biennale Jeunes Créateurs Europe Méditérranée, Marseille (13)